Grippe A

H1N1 (point de situation 12/2009)

La ministre de la santé nous a transmis un courrier qui permet dans certaines conditions la vaccination au domicile des patients.

Nous en informons les Conseils départementaux de l’Ordre et nous mettons cette information à disposition des praticiens.

Comme vous le constaterez, cette démarche suppose que le médecin volontaire s’adresse à son centre de rattachement qu’en principe il connait.

Les pharmacies d’officine en tiennent la liste comme les conseils départementaux.

Pour le ciblage de la population concernée, soyons pragmatiques : tous les patients pour lesquels un médecin effectue aujourd’hui des visites à domicile, en raison d’un état de santé ou d’une situation particulière, temporaire ou définitive, sont susceptibles de bénéficier de ce dispositif. Il n’est pas inutile, à cette occasion, de rappeler aux médecins que la vaccination est une décision médicale dont il convient d’assurer la traçabilité en respectant les procédures mises en place par les autorités sanitaires.

S’agissant des vaccins et de leurs contre-indications, les médecins trouveront sur le site du ministère de la santé ces grilles professionnelles, un tableau simple et bien documenté.

Il apparaît important que les médecins volontaires se rapprochent des responsables de centres de vaccination pour obtenir toutes les informations qui leur seront nécessaires en se rendant dans les centres de vaccination.

Trouver un cabinet d’avocat réputé à Paris
Marketing pour les professionnels de la santé