Pourquoi et comment réguler les pratiques médicales ?

L’accès aux soins, le problème démographique, le vieillissement de la population et la question de financement de la santé sont les points forts de la régulation des pratiques médicales. Sans le savoir le piège s’est formé lentement. Il est très facile de se perdre dans les paperasses et le système.

Régulation des pratiques médicales

En quoi cela consiste-t-il ? Le problème se pose au niveau des deux protagonistes du monde médical : le système médical et le patient. La régularisation des pratiques médicales doit donc considérer les deux parties afin de parvenir à une cohésion. D’un côté, la population s’inquiète sur ses droits et sur les démarches à suivre pour jouir d’une assistance médicale. Mais d’un autre côté, les médecins se perdent dans leurs pédagogies et obligations. L’approche en régularisation se fera sur ces points forts qui sont des défis. Il faudrait pouvoir répondre aux questions suivantes pour pouvoir cerner le problème : disparité des pratiques des professionnels médicaux, outils d’encadrement des pratiques médicales, techniques permettant d’évaluer au mieux les pratiques médicales.

Soulever les défis dans le domaine de la santé

La liberté de prescription médicale, la qualité de soins, et la régulation des dépenses sont des enjeux importants. Les lois régissant la sécurité sociale devraient pouvoir permettre aux patients de bénéficier d’un bon soin médical. Le fait de pouvoir encadrer les praticiens est le premier changement à mettre en place par des outils d’encadrement adaptés à leurs besoins. Il existe des recommandations afin de progresser sans heurter les besoins des uns et des autres. La pertinence des stratégies médicales est une réalité qui conduit à la disparité des pratiques médicales. Les données administratives sur les actes et les prescriptions médicales se différencient en fonction de la localité mais aussi des praticiens. Se référer sur le plan administratif présente des difficultés presque impossibles à surmonter.

Pourquoi viser les pratiques médicales ?

L’objectif est de modifier la conduite des professionnels dans le domaine de la santé. Il ne s’agit pas seulement des médecins et des personnels de la santé mais aussi de l’administration et de la gestion, ainsi que des modes de régularisation multiples dans les démarches. Le mécanisme est assez simple en se basant sur la simple information professionnelle jusqu’à la validité des prescriptions sur le plan d’assurance maladie. Et l’efficacité de ce système se fonde sur une formation au sein de l’établissement de santé, accompagnée d’un retour d’informations aux professionnels par la pratique.

L’évolution des savoirs et des pratiques médicales
Les bonnes pratiques médicales françaises