Secteur médical et pharmaceutique : effectuer des traductions officielles

traductions officielles

Depuis des milliers d’années, les médecins ont été les prescripteurs ou manipulateurs au cours d’une intervention chirurgicale, différents des pharmaciens qui sont les détenteurs de drogues rares. Ces métiers appartiennent à la branche de la santé et font partie des métiers nobles, le diplôme délivré à ces branches de la médecine est le doctorat donc ces disciplines nomment leur sortant docteur. A la pharmacie ou à l’hôpital, chaque médicament a son propre nom, certains utilisent la dénomination commune internationale alors d’autres optent pour la molécule active ou pour les noms commerciaux. Maîtriser les nuances s’avère être compliqué pour les simples utilisateurs.

Savoir un minimum de connaissance dans le domaine.

La médecine est une des études les plus longues, l’acquisition du savoir est d’environ 8 ans. Le cursus médical est difficile, car la base même de l’étude est la préservation de la vie. Pour se faire, depuis toujours la médecine consacre à écrire, à noter et à publier chaque nouvelle découverte. La médecine évolue au cours du temps, les notices, les découvertes, les ordonnances et les recherches sont à la portée du public. Les articles scientifiques et les notices d’utilisation des matériels médicaux requièrent un degré de compétence élevée, le traducteur doit être en mesure de traduire le sens dans la langue souhaitée, mais aussi à veiller à la pertinence des termes médicaux. Par exemple, la connaissance en chimie est largement suffisante pour traduire la composition d’un médicament, la connaissance en physiologie explique le fonctionnement normal d’un organe et la pathologie désigne la maladie. Il existe des cabinets de traduction spécialisés dans ce domaine, pour plus d’information veuillez visiter les sites spécialisés comme sur ce site.

Approcher les traducteurs qui sont compétents.

La langue médicale est très compliquée, beaucoup de termes sont totalement reformulés pour cacher le sens. On se demande pourquoi. La réponse est simple, la médecine est un art, il n’est pas à la portée de la première venue. La pratique médicale doit être traitée avec noblesse et le médecin doit savoir garder le secret médical qui est annoncé au cours du serment d’Hippocrate à la fin du cursus. La traduction médicale doit être bien précise sans accepter les approximations, les traducteurs et les éditeurs engagés dans la traduction sont sélectionnés selon la spécificité, car ils portent sur ces épaules une grande responsabilité. Ils existent des entreprises de traduction qui traduit des textes médicaux comme des documents, des documents sur des essais cliniques et beaucoup d’autres. Les agences offrent la traduction et la vérification ainsi que l’authentification des termes. La traduction est compliquée en raison de la terminologie scientifique, mais assurer une bonne lecture est crucial.

Connaître la traduction pharmaceutique est un atout.

Les médicaments sont prescrits par les médecins, les simples utilisateurs ne reconnaissent pas chaque action des drogues, mais on peut avoir de petites notions comme la connaissance des trois palliés antalgiques par exemple. La traduction pharmaceutique est complexe, mais aussi très difficile. Le manipulateur doit savoir ce qu’il donne au malade, savoir les actions, reconnaître les effets secondaires pour ne pas se précipiter, en cas de leur apparition ainsi que les éventuelles contre-indications. Avant chaque début de traitement médical, il est bien visible sur les cartons des médicaments. Il est alors indispensable de lire attentivement la notice et de respecter les doses prescrites par votre médecin. Après une lecture de la notice, on peut avoir des doutes ou se poser des questions, de là c’est indiqué d’appeler le médecin ou consulter un pharmacien compétent dans ce domaine. Les spécialistes prescrivent des médicaments spécialisés dans leur domaine souvent plus sensible que celle d’un généraliste, mais on peut demander une traduction au pharmacien ou au prescripteur, il est question de la santé, notre plus grand trésor.

Suivre des études médicales en France
L’évolution des savoirs et des pratiques médicales