Obésité : zoom sur les différentes chirurgies réparatrices des séquelles de l’amaigrissement

Actuellement, l’obésité s’est multipliée surtout aux États-Unis, car les gens mangent davantage, mais ne pratiquent même pas des exercices physiques. Elle devient un grave problème de santé publique et est considérée comme étant une pathologie. Son traitement est spécifique et peut conduire à des séquelles physiques anormales. Le rôle de la chirurgie plastique est de prendre soin de toutes les séquelles. Les différentes techniques de chirurgie physique peuvent être proposées pour modeler toutes les parties du corps.

Plastie abdominale

La plastie abdominale est une chirurgie réparatrice post obésité, qui permet de corriger les défauts sur la partie abdominale comme les vergetures, perte de tonicité, relâchement cutané et de renforcer la peau. De nombreux types d’intervention peuvent améliorer l’aspect du ventre, en particulier lorsque la peau est très abîmée, par exemple après une perte de poids, en cas de surcharge graisseuse, après grossesse et en cas des blessures importantes.

Dans certains cas, la lipoaspiration peut être suffisante, mais il est recommandé de recourir à une plastie abdominale lorsque la correction est importante. Cette chirurgie est une intervention relativement lourde réalisée sous anesthésie générale et nécessite plusieurs jours d’hospitalisation. Le résultat esthétique dépend de l’aspect initial du ventre, de l’ampleur de l’opération, de la compétence du chirurgien, mais surtout lorsque le patient combine la chirurgie avec une alimentation saine et une pratique d’une activité physique.

Lifting de cuisses

Le lifting des cuisses a pour but de traiter l’aspect inesthétique de cuisses tombantes, vergetées, disgracieuses ou flasques, qui est parfois associé à un excès de graisse. L’héréditaire, l’amaigrissement massif et les grossesses sont souvent les facteurs qui favorisent cette ptôse cutanée. Cet excès de peau devient un problème esthétique qui gêne également la marche. Pour enlever l’excédent de peau et de graisse au niveau des cuisses, il est conseillé de pratiquer le lifting des cuisses qui est une opération inoffensive sans complication majeure à craindre et à faire rapidement, mais elle peut laisser une cicatrice.

Plastie mammaire

La chirurgie mammaire permet d’obtenir le volume et la forme souhaitée de la poitrine. Si les seins sont tombés et volumineux, il est tout à fait possible de retirer une partie de la peau et réduire le volume glandulaire. L’intervention se fait sous anesthésie générale et la patiente doit être hospitalisée en quelques jours. Ce type de chirurgie réparatrice post obésité laisse une cicatrice très importante autour de l’aréole. Cette cicatrice s’améliore progressivement, mais peut rester visible, elle a parfois tendance à rougir, à blanchir et à gonfler. Il est très difficile de prévoir les réactions cutanées. En revanche, en cas d’allaitement ultérieur, des complications surviendront.

Interventions de médecine esthétique : conseils pour choisir un chirurgien à Paris
Chirurgie esthétique : trouver un praticien spécialisé en ligne