Santé des ongles : Les signes à surveiller pour détecter les problèmes

Santé des ongles

Publié le : 21 août 20235 mins de lecture

Les problèmes de santé des ongles peuvent résulter de divers facteurs, dont les maladies, les agressions physiques ou chimiques, ou encore les infections fongiques. Ces pathologies se manifestent souvent à travers des altérations de la forme ou de la couleur de l’ongle affecté. Quels sont les signes pouvant indiquer un malade des ongles ?

Des ongles qui jaunissent

Si vous constatez le moindre problème sur vos ongles, suivez ce lien pour découvrir les solutions envisageables afin de traiter votre pathologie. Le jaunissement figure parmi les maladies des ongles les plus courantes. Il est souvent indicateur d’une onychomycose, plus couramment appelée la mycose des ongles. Cette affection est liée au développement de champignons entre le lit et le corps de l’ongle, mais parfois aussi de manière superficielle sur le plateau. L’infection fongique peut être contractée dans les milieux humides tels que les piscines, les vestiaires et les plages. Le décollement, les traumatismes et la fragilisation facilitent davantage l’introduction de ces champignons. Hormis le jaunissement, l’onychomycose peut aussi se manifester par des taches blanches, une décoloration ou un épaississement. À défaut de traitement, l’infection fongique peut entrainer une déformation, une émanation de mauvaises odeurs, voire la destruction complète de l’ongle.

Des ongles qui s’épaississent

Bien qu’il soit plus courant au niveau des orteils, l’épaississement peut aussi se manifester sur les ongles de la main. Les origines de cette altération peuvent être multiples. Dans les cas les plus bénins, l’épaississement résulte tout simplement d’un traumatisme superficiel ou d’une compression excessive et prolongée. Il suffira, dans cette situation, de laisser pousser l’ongle affecté et de porter des chaussures de taille adéquate pour retrouver l’aspect esthétique au bout de quelques mois. La mycose des ongles peut aussi être en cause, auquel cas, un traitement antifongique va s’avérer nécessaire. Il est fortement déconseillé de tenter soi-même de retirer de la matière sur un plateau unguéal épaissi, sous peine de provoquer une hyperkératose ou des lésions sur lit de l’ongle.

Des stries longitudinales

Un ongle strié présente une série de lignes en relief quasiment parallèles sur sa longitude. Dans la majorité des cas, ce symptôme apparaît avec l’âge et résulte tout simplement du vieillissement naturel de l’ongle. Cependant, les stries longitudinales sont parfois accompagnées d’une décoloration et de fissures. Ces pathologies peuvent être liées à des maladies comme le psoriasis ou le lichen plan. L’exposition prolongée à des substances chimiques comme l’acétone et le formol présent dans les dissolvants et les vernis à ongles peut aussi être en cause. Dans tous les cas, les stries peuvent disparaître progressivement avec le temps. L’application de produits de renforcement et de soins des ongles peut aider à restaurer la barrière protectrice naturelle et l’aspect esthétique. Il est toutefois conseillé de consulter un médecin si les symptômes persistent pendant plusieurs mois.

Des taches brunes

La présence de taches brunes peut être liée à une onychopathie psoriasique. Cette maladie inflammatoire est souvent héréditaire et non contagieuse. Elle peut être accompagnée d’une déformation de l’ongle et d’une hyperkératose. Des taches noires liées à des hématomes résultant d’hémorragies au niveau du lit unguéal peuvent également apparaitre. À défaut de traitement adéquat, le psoriasis peut entrainer une destruction complète de l’ongle et une atteinte de la phalange. Elle favorise d’ailleurs le développement d’autres pathologies telles que les mycoses des ongles. Le psoriasis de l’ongle est une maladie difficile à soigner et parfois chronique. Un médecin est en mesure de déterminer le traitement adéquat selon chaque individu, et de prescrire des soins des ongles complémentaires pour limiter l’altération.

Des ongles cassants

Les ongles cassants, mous, secs et friables peuvent résulter du vieillissement naturel ou de dérèglements hormonaux, notamment pendant la grossesse ou la ménopause. Toutefois, cette pathologie peut aussi être liée à la fragilisation ou l’altération de la structure unguéale. L’exposition prolongée à des substances chimiques figure parmi les facteurs responsables de cette fragilité. C’est le cas notamment de certains produits de manucure comme les vernis à ongles, les gels et les dissolvants. Pour avoir de beaux ongles en bonne santé, il est conseillé d’espacer l’application de ces produits, et évidemment, de porter l’attention sur leur qualité et leur composition. L’exposition répétée à certains détergents peut aussi fragiliser les ongles. Le port de gants permet, dans ce cas, de préserver les mains de l’agression des produits chimiques. Les immersions fréquentes dans l’eau peuvent en outre ramollir la kératine et fragiliser les ongles. L’utilisation de produits de soin, de protection et de renforcement représente une solution à cet effet.


5 conseils d’expert pour prendre soin de son dos…par le biais d’un bon lit !
Refaire ses dents : 5 techniques expliquées

Plan du site